L’emmaillotage est une technique ancienne qui revient au goût du jour ! En effet, de nombreuses mamans – y compris la duchesse de Cambridge, Kate Middleton – en sont adeptes car il permettrait un sommeil serein. Berceau magique vous parle aujourd’hui de cette tendance qui séduit de plus en plus de parents !Emmaillotage bébé

Qu’est-ce que l’emmaillotage ?

L’emmaillotage consiste à envelopper l’enfant de la tête aux pieds dans un tissu adapté (lange ou couverture) au moment de la sieste ou du coucher. Il n’est plus recommandé dès que l’enfant commence à se tourner seul. Depuis la période de l’Antiquité, les nourrissons sont emmaillottés étroitement dans des langes afin de les tenir au chaud et « remplacer »  les bras des parents. Néanmoins, la technique a progressivement été abandonnée au fil du temps. Aujourd’hui, elle revient sur le devant de la scène, car elle permettrait de rassurer les bébés qui retrouvent les sensations expérimentées dans le ventre de leur maman durant 9 mois.

Autre bienfait de l’emmaillotage : il permet de maintenir les épaules des nouveau-nés durant leur sommeil. Cette position est idéale et leur évite de se réveiller brutalement. D’autre part, certaines futures mamans remarquent que les petits maux ressentis par leur bout de chou ont tendance à s’évaporer lorsque bébé est chaleureusement maintenu.

Comment bien emmailloter bébé ?

Tout d’abord, il est primordial que votre enfant ne soit pas trop serré dans sa couverture. Une pression trop forte peut causer des infections respiratoires. Pour éviter cela, mettez votre main entre son lange et sa poitrine, pour laisser un espace suffisant. De la même manière, il est important que votre nourrisson puisse légèrement remuer ses jambes, au risque d’engendrer des problèmes de hanches.

En ce qui concerne le matériel : privilégiez un tissu léger afin que votre enfant conserve une température corporelle normale. Par ailleurs, veillez à placer votre tout-petit sur le dos et non sur le ventre, ce qui augmenterait le risque de mort subite. Pour ce qui est de la technique : découvrez-la grâce au schéma ci-dessous !Emmaillotage bébé mode d'emploi | Berceau Magique

3 questions à…

Nous avons rencontré Caroline de Graine & Bulle, spécialiste en périnatalité qui propose ses services d’accompagnement pré et post-natal sur le site Les Exauceurs.

Les Exauceurs

Jusqu’à quel âge emmailloter bébé ?

Il faut éviter d’emmailloter bébé après ses 2 mois car à cet âge, il va véritablement commencer à bouger. Le fait d’être emmailloté va le contraindre et risquer de le frustrer, ce qui est l’inverse de ce que les parents souhaitent. Par ailleurs, en grandissant, bébé a besoin de connaître son corps, de regarder ses pieds, se mouvoir et parfois, cette petite « gym » peut se faire pour s’endormir (bébé tète son pied par exemple). L’emmaillotage est alors un frein à cette découverte, c’est pourquoi il est vraiment essentiel de se limiter aux deux premiers mois.

Peut-on emmailloter bébé en toute saison ?

Oui bien sûr, l’essentiel est de s’adapter aux conditions. S’il fait chaud, on laissera bébé en body ou même en couche et on utilisera un tissu léger comme un lange très fin. S’il fait plus frais, on peut rajouter un T-shirt ou même un pyjama avant de l’emmailloter. On peut également jouer sur le tissu d’emmaillotage : il existe notamment des couvertures conçues exprès qui peuvent être très utiles.

L’essentiel est que bébé n’ait pas trop chaud et ne soit pas trop serré. Pour vérifier sa température, on peut glisser deux doigts sous sa nuque ou sur sa poitrine : il doit être chaud mais pas bouillant ni humide, ce qui signifierait qu’il transpire.

Coliques, sommeil perturbé par le réflexe de Moro… dans quelles situations conseillez-vous aux parents d’emmailloter bébé lors du coucher ?

Toutes les conditions évoquées peuvent être des situations requérant un emmaillotage. Après, comme toute méthode, elle ne convient pas à tous.
Certains bébés sont rassurés par la sensation de cocon qu’elle confère, d’autres n’aiment pas. Faites l’essai et bébé vous dira si cela lui convient ou non.
C’est une technique relativement facile mais pareillement, certains parents ne sont pas rassurés à l’idée de « bloquer » leur bébé. Si vous n’êtes pas convaincus, ne le faites pas car le simple fait de le faire malgré vos réticences va occasionner un stress que votre bébé percevra et l’expérience ne sera pas concluante. Toutefois, l’emmaillotage peut être utilisé pour calmer, réconforter un bébé agité, tendu ou souffrant en plus des bras aimants de ses parents. Cela limite aussi le problème du réflexe de Moro qui réveille souvent les bébés donc il est intéressant de pouvoir l’utiliser pour cela.
Dans le cas d’enfants qui ont tout simplement du mal à trouver le sommeil seuls et qui ont besoin d’être dans les bras ou dans une écharpe, la poussette ou le siège auto, on constate qu’il y a chaque fois une odeur familière et une sensation de contention qui leur permet de s’abandonner au sommeil. L’emmaillotage avec un foulard de maman par exemple peut être une astuce car on retrouve l’odeur connue et la sensation de cocon. Si le bain est facteur de stress pour votre enfant, vous pouvez aussi lui proposer d’être recouvert d’un lange léger dans un emmaillotage très souple avant le bain et d’être immergé en le conservant, la sensation avec le contact de l’eau sera différente et peut suffire à le rassurer. Vous procédez alors au bain en repoussant le tissu sur un bras, puis sur l’autre, sur une jambe, puis sur l’autre afin qu’il garde toujours le contact avec.

Dans tous les cas, l’emmaillotage doit être réalisé après avoir vérifié que tous les besoins du bébé sont comblés (faim, soif, besoin d’être changé, douleur) et sans trop serrer – on doit toujours pouvoir passer la main à plat entre sa poitrine et le lange pour limiter la compression des poumons. Dernier élément à ne pas omettre : comme toutes les méthodes, il est probable que l’emmaillotage va aider un temps et ne conviendra ensuite plus à votre enfant. Ce n’est pas que vous le faites mal, c’est simplement que ses besoins ont changé et il vous le fait savoir. Les premiers temps d’un bébé sont extrêmement riches en découvertes, ce qui lui demande une grande adaptation et de même, les adultes qui prennent soin de lui doivent pouvoir en faire preuve. Ne vous découragez pas, vous êtes des parents géniaux, ceux de votre bébé !

Crédit photo : aden + anais

Date de publication : 7 avril 2016