Il y a quelque temps, nous vous avons posé une question toute simple : en tant que jeunes parents, quelles sont vos plus grandes inquiétudes ? Vous avez été unanimes : votre plus grande peur concerne le syndrome de la mort subite du nourrisson (MSN). En effet, la MSN est la première cause de décès entre 1 mois et 1 an. Berceau magique vous conseille sur les bons réflexes à adopter afin d’éviter le pire.mort-subite-nourrisson

Qu’est-ce que le syndrome de la MSN ?

Le syndrome de mort subite du nourrisson n’est pas une maladie, mais un diagnostic qui désigne le décès brutal et inattendu d’un bébé qui semblait auparavant en bonne santé. En France, la MSN est responsable de 400 à 500 décès par an. Depuis 2009, le terme de mort inattendue du nourrisson (MIN) est plus communément utilisé.

90% de ces décès ont lieu avant l’âge de 6 mois. Au-delà, le risque diminue mais, il persiste jusqu’à 18 mois.

Quelles sont les causes de la MSN ?

Si dans les années 80, les spécialistes pensaient que l’apnée était à l’origine de la mort subite, ils ont depuis réalisé qu’ils avaient tort. Ces événements tragiques se produisent généralement durant le sommeil : l’enfant en bonne santé s’endort et cesse tout à coup de respirer. Les études ont permis de souligner les principales causes médicales de la MSN :

  • Une mauvaise position de bébé durant le sommeil
  • La pratique du cododo : le bébé partage le lit de ses parents
  • Une chambre surchauffée
  • Le tabagisme de la mère pendant la grossesse et le tabagisme passif
  • L’alcoolisme de la mère durant la grossesse
  • La prématurité
  • Le sexe masculin est deux fois plus victime de cette pathologie
  • Le non-allaitement
  • L’encombrement du lit empêchant la libre circulation de l’air

10 soins et conseils pratiques

  1. Bébé doit dormir sur le dos et non pas sur le côté ni sur le ventre, même s’il a l’air à l’aise.
  2. Néanmoins, il est primordial de le faire jouer sur le ventre durant la journée, afin qu’il muscle son cou et ses bras.
  3. Le lit de bébé doit être entièrement libre. Bannissez systématiquement oreillers, couettes et peluches lorsque vous le couchez. Toutefois, vous pouvez utiliser une turbulette adaptée à la saison.
  4. Un bébé qui utilise une tétine serait moins exposé grâce au développement plus rapide des voix respiratoires de part la forme de la sucette et son appui sur le palais.
  5. Il doit dormir dans un lit à barreaux accompagné d’un matelas ferme.
  6. La température de la chambre de bébé doit être entre 18° et 20°. Pensez d’ailleurs à bien l’aérer pendant la journée.
  7. Près de 50 % des morts subites du nourrisson sont dues au cododo (asphyxie), évitez cette pratique à moins de disposer d’un berceau adapté permettant à bébé de rester dans son espace.
  8. L’allaitement protégerait davantage les bébés grâce aux anticorps qui leur sont transmis et aux réveils plus fréquents dus aux tétées.
  9. Portez bébé à la verticale pendant 15 minutes, après chaque biberon ou tétée.
  10. Observez votre bébé : si vous le trouvez fragile, emmenez-le chez le pédiatre et ne manquez aucun rendez-vous de suivi de santé.

Que faire en cas de malaise de bébé ?

En cas de malaise, de difficulté respiratoire ou si bébé devient très pâle ou bleu, il faut immédiatement stimuler votre nourrisson en le positionnant à la verticale et en lui parlant. Attention : ne le secouez surtout pas !

Vous pouvez également lui taper dans le dos en l’allongeant délicatement sur le ventre et sur vos genoux. Appelez immédiatement un médecin, le SAMU (le 15) ou les pompiers (le 18).

Crédit photo : Flickr

Date de publication : 31 août 2015