Depuis quelque temps, vous faites appel à une nouvelle nounou ! Si auparavant bébé éclatait en sanglots pour vous empêcher de partir, il bondit à présent de joie à la simple vue de sa nounou. Il est clair que votre bout de chou l’adore ! Bien que vous soyez ravie qu’ils s’entendent à merveille, vous ressentez chaque matin lorsque vous le déposez et chaque soir quand vous le récupérez, un léger malaise. Vous jalouse ? Peut-être bien… Berceau magique vous en dit plus sur le sujet.Est-ce normal d'être jalouse de votre nounou

Sur quoi est fondée votre jalousie ?

La jalousie d’un mère envers sa nounou est fréquente et normale. En effet, en tant que maman active vous avez repris votre profession après votre congé maternité. Toutefois, vous vous demandez si votre attitude correspond à l’idéal que l’on se fait d’une « bonne mère » : n’est-ce pas vous qui devriez rester à la maison à vous occuper de votre enfant ? Cette inquiétude s’est décuplée lorsque vous avez remarqué que votre tout-petit était totalement gaga de la nounou que vous avez embauchée, n’hésitant pas à la couvrir de câlins et bisous sous vos yeux.

Votre jalousie est donc fondée sur votre peur que votre nounou vous remplace en tant que mère. En effet, notre société a longtemps estimé qu’une bonne maman devait se dévouer entièrement à ses tout-petits, et donc mettre de côté ses aspirations personnelles. Ces idées reçues contribuent largement à faire culpabiliser les mères de famille. Mais rassurez-vous, personne ne parviendra à vous remplacer dans le cœur de votre pitchoune !

Comment surmonter votre jalousie ?

Si votre nounou joue un rôle important dans le quotidien de votre bout de chou, cela ne fait pas d’elle une seconde mère. Sachez qu’elle participe davantage à son développement, qu’elle n’occupe une fonction affective, bien que les deux puissent être liés.

À ce sujet, si vous vous sentez « menacée », n’hésitez pas à lui en parler ouvertement. En effet, les assistantes maternelles sont très souvent confrontées à ce genre de situation, surtout quand il s’agit d’un premier enfant. Afin d’entretenir une relation saine avec votre employée, engagez le dialogue afin d’évoquer vos inquiétudes et ne plus attiser votre rancœur. Ne diabolisez pas les nounous : elles savent rassurer les parents et se montrer très compréhensives.

 Crédit photo : Pixabay

Date de publication : 7 novembre 2016