Deux à quatre jours après sa naissance, vous avez remarqué que le teint de votre bébé était devenu étrangement jaune. Et s’il souffrait de la jaunisse, aussi appelée médicalement ictère ? Berceau magique vous en dit davantage sur ce trouble bénin, qui peut aussi s’avérer être dans certains cas, le symptôme d’une maladie chez l’enfant.Bébé-a-jaunisse

Qu’est-ce que la jaunisse ?

La jaunisse – aussi appelée ictère – se manifeste chez les nouveau-nés par une coloration des conjonctivites (le blanc des yeux), de la peau, mais aussi des urines. Elle est la conséquence d’une concentration anormalement élevée de bilirubine dans le sang, un pigment jaune fabriqué par le foie.

Toutefois, ne vous inquiétez pas trop, l’ictère est courant chez les nourrissons dans les heures et les jours suivant leur naissance. En effet, le foie de votre enfant n’étant pas encore parvenu à maturité, la bilirubine n’est pas encore efficacement éliminée dans les urines. Ce constat est encore plus vrai pour les naissances prématurées.

Enfin, on constate aussi que 2% des nourrissons nourris au sein font une jaunisse liée à l’allaitement, pouvant durer jusqu’à 2 mois. Celle-ci est souvent liée à la composition même du lait maternel qui altère l’efficacité du foie à éliminer correctement la bilirubine. Pour autant, cela ne signifie pas que le lait est toxique et qu’il faut arrêter l’allaitement. N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un médecin.

Comment soigner la jaunisse de bébé ?

Dans la majorité des cas, la jaunisse disparaît spontanément dans le mois suivant votre accouchement. De plus, elle ne provoque généralement absolument aucune douleur chez l’enfant. Grâce au simple recours à la luminothérapie, en particulier à la lumière bleue, les maternités parviennent à redonner « bonne mine » aux nourrissons.

Et si la jaunisse ne disparaît pas ?

Si vous constatez que la jaunisse de votre bout de chou persiste au-delà de trois semaines après la naissance, n’hésitez pas à consulter. Un pédiatre pourra établir un diagnostic plus ou moins poussé selon ses premières constations : recherche d’autres symptômes (vomissements, diarrhée, fièvre,  foie anormalement volumineux…), analyse de sang et éventuellement une échographie de l’abdomen.

Suite ces examens, il pourra prescrire a votre tout-petit un traitement adapté. En effet, la jaunisse peut être causée par une hépatite virale (maladie touchant le foie), et dans de bien plus rares cas, une tumeur ou un trouble héréditaire (Syndrome de Gilbert).

Crédit photo : Pixabay

Date de publication : 4 juillet 2016