Ce n’est pas un scoop, l’arrivée d’un bébé chamboule une vie, et la sacro-sainte organisation, qu’on a parfois mis des années à mettre en place. Si les apéros entre copines et rendez-vous pour faire la manucure peuvent être relégués pour quelque temps au second plan, qu’en est-il de nos séances de méditation ? N’est ce pas le moment où elle est le plus nécessaire ?

Méditer avec bébé

Alors oui, on oublie la méditation traditionnelle dans le calme, bien calée sur son coussin, au moment choisi, et on opte pour la version « mindfulness », autrement dit, on vit la maternité en pleine conscience, et on le partage avec bébé ! La rédac’ de Berceau magique vous dit comment procéder !

Méditer pendant les séances de câlins

Adeptes du peau à peau ou du portage, vous pouvez facilement profiter de ces instants de tranquillité pour une pause méditative.

Installez-vous confortablement dans un fauteuil, seuls dans une pièce calme, et laissez passer les idées parasites pour ne vous consacrer qu’à ce moment, tout en respirant votre petit. 

Pendant la tétée

Que vous allaitiez ou que vous donniez le biberon, le moment de la tétée est un instant de contemplation réciproque, qui se vit au présent, en pleine conscience. 

L’idée est de vivre cet instant en profondeur, d’être tout entière dans la tétée, en mode “mindfulness”. Vous renforcez ainsi le lien d’attachement.

Des ateliers massage

Masser son bébé est une activité de pleine conscience aux nombreux avantages : des gestes lents et répétés vous permettent de détendre votre bébé, tout en étant pleinement à ce que vous faites. Une manière simple de vous recentrer, et de développer votre confiance en vous, en tant que parent bienveillant. 

Massage bébé

Pendant la berceuse du soir

Choisissez une comptine calme, si possible assez lente, et concentrez-vous sur votre respiration abdominale pendant que vous chantez, en position allongée.

Lorsque bébé est encore dans ses premiers mois, installez-le sur votre ventre, les vibrations de votre voix auront un effet apaisant et anti-stress avant la nuit, pour bébé, comme pour vous.

On médite quand bébé dort

Si bébé ne fait pas de sieste régulière, vous pouvez vous octroyer une pause méditation le soir, au moment de vous coucher ; cela améliorera la qualité de votre endormissement, et apaisera les éventuelles tensions de la journée. Pour les plus courageuses, avant le réveil de la maisonnée, profitez du calme du matin, pour démarrer la journée du bon pied.

Habituez bébé à la méditation

Pourquoi ne pas instaurer des petits moments d’initiation à la méditation pour son bébé ?

Calés dans une position qui vous convient (lovés dans un sofa, allongés sur un tapis de coussins, maman debout et bébé dans les bras… ), tamisez la lumière, et passez de la musique douce et lente, ou des musiques méditatives que l’on trouve facilement sur Internet, et laissez aller votre imagination.

Nos petits sont des éponges émotionnelles ; prendre un temps calme dès le plus jeune âge les aidera plus tard à gérer leurs émotions jusqu’à l’âge adulte.

Contrairement à certaines idées reçues, la méditation est une aide précieuse et assez simple à mettre en place durant les premiers mois de bébé. Elle est une formidable alliée pour lâcher prise et remettre de la sérénité dans le quotidien.

Passer des moments en pleine conscience avec son bébé renforce le lien qui vous unit, vous permet de gérer vos émotions et de faire face à celles de votre enfant. Faites-vous confiance, et laissez libre court à votre imagination.

Crédit photo : Boba


Date de publication : 3 octobre 2019