Si un nouveau-né peut souffrir d’une otite dès les premières semaines suivant sa naissance, c’est généralement autour des 6 mois et jusqu’à l’âge de 3 ans qu’elle sévit le plus. Berceau magique vous explique aujourd’hui, comment en reconnaître les symptômes, mais surtout les bonnes habitudes à prendre pour prévenir les otites.soigner-l'otite

Qu’est-ce qu’une otite ?

L’otite est une infection du tympan ou de l’oreille moyenne, non contagieuse. Généralement, elle est couplée à un rhume. En effet, votre bout de chou a souvent le nez pris, avant que les bactéries migrent vers les oreilles. Elle se manifeste par une douleur brutale localisée, une soudaine fièvre (38-39°) et une diminution de l’acuité auditive. Chez les nourrissons, on note de nombreux pleurs même durant la nuit, et parfois des diarrhées.

Comment reconnaître une otite ?

Si les enfants en âge de s’exprimer n’hésiteront pas à évoquer leur mal d’oreille, il faudra vous montrer davantage observateur auprès des plus jeunes. Comme nous l’évoquions, ils peuvent souffrir d’une fièvre inexpliquée, avoir des difficultés à s’endormir, mais aussi se montrer irritable et se tirer les oreilles. Chez certains enfants, on observe un liquide qui s’écoule de l’oreille.

Comment traiter l’otite ?

Dès que les symptômes cités ci-dessus auront été observés par les parents, il est temps d’emmener votre enfant chez son pédiatre. Celui-ci validera votre diagnostic à l’aide d’une lumière spéciale, nommée otoscope. Celle-ci lui permettra de vérifier si du pus s’échappe dans l’oreille moyenne. Le médecin examinera aussi la position du tympan et évaluera la pression à l’intérieur de l’oreille.

Généralement, les otites se résorbent d’elles-mêmes au bout de 2 à 3 jours. Toutefois, le pédiatre peut préconiser la prise d’antibiotiques si les symptômes persistent. Une fois le traitement terminé, nous vous conseillons de faire à nouveau examiner votre enfant, afin que son médecin s’assure qu’il n’y a plus de liquide à l’arrière du tympan et que ce dernier est redevenu normal.

Nos conseils aux parents

Chaque épisode d’otite doit être traité le plus tôt possible, afin d’éviter l’apparition d’une surdité. Bien que vous pouviez donner à votre tout-petit de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène (en respectant les doses recommandées en fonction de son âge) pour soulager sa douleur et sa fièvre, sachez qu’ils ne sont pas suffisants pour traiter l’infection.

Par ailleurs, quelques gestes à adopter au quotidien peuvent vous permettre de prévenir les otites :

  • Lavez-vous régulièrement les mains, ainsi que celles de votre enfant
  • Exposez le moins possible votre bout de chou à la fumée de tabac
  • Ne laissez pas bébé prendre son biberon seul s’il est allongé, car du liquide pourrait couler dans son oreille
  • Évitez qu’il tête trop sa sucette
  • Veillez à ce que tous les vaccins prévus par le calendrier d’immunisation aient été faits
  • Lavez quotidiennement le nez de bébé au sérum physiologique

Crédit photo : Pixabay

Date de publication : 15 mars 2016