Nausées, jambes lourdes, mal de dos… Le premier trimestre de grossesse est porteur de nombreux changements physiques. Étant soumise à une interdiction de prendre de nombreux médicamentsBerceau magique recense avec vous les différents maux auxquels vous pourriez être confrontée, ainsi que leurs remèdes.maux-grossesse

Les changements physiques dus à la grossesse

  • L’arrêt des règles
  • À partir du 2ème  mois de grossesse, votre utérus prend de l’ampleur augmente de 4 centimètres en hauteur par mois.
  • Vos seins deviennent plus lourds et sensibles.
  • Vous sentez votre rythme cardiaque augmenter : pas de panique, c’est pour combler les besoins de votre bébé.
  • L’effet des hormones se traduit par une baisse de votre tension artérielle.
  • 60% des femmes enceintes se sentent essoufflées en raison de la modification du système respiratoire et de la pression qu’exerce l’utérus sur le diaphragme.
  • Vous produisez davantage de salive.
  • Votre poids sur la balance varie dans les deux sens.

Les petits maux de la grossesse

Les maux de tête

15 % des futures mamans éprouvent des migraines pendant leur grossesse. Pour vous soulager : appliquez des compresses, massez votre cuir chevelu, prenez un bain chaud, évitez la caféine et ayez une alimentation saine. Par contre, si au mal de tête s’ajoute des douleurs à l’estomac ou une vision brouillée, parlez-en avec votre médecin : il peut s’agir de prééclampsie.

L’acné

La grossesse peut être un revival de votre adolescence : peau de plus en plus grasse, points noirs, boutons… Nettoyez votre peau chaque soir, à l’aide de produits sans alcool et non comédogènes. Évitez l’usage du maquillage et l’exposition au soleil.

Les nausées

Nous vous avions confié dans un précédent billet, nos 10 conseils et astuces pour faire face aux vomissements du début de grossesse, n’hésitez pas à le consulter !

Les remontées acides

Ces remontées désagréables sont dues au relâchement du muscle qui ferme le haut de l’estomac, ainsi qu’aux pressions de l’utérus et du bébé qui ralentissent la vidange de l’estomac. Pour les réduire, identifiez les aliments qui provoquent des brûlures d’estomac et évitez de vous allonger complètement après les repas. Surélevez la tête du lit, à l’aide de coussins placés dans le dos.

Les saignements de nez

L’œstrogène est une hormone féminine qui peut être responsable de désagréments au niveau du nez. Afin d’y faire face, évitez les pièces surchauffées, l’utilisation d’un vaporisateur nasal, les lieux enfumés et l’utilisation d’un humidificateur. Parmi les remèdes les plus efficaces, nous vous proposons l’inhalation de vapeur, un massage de vos sinus avec le bout des doigts et pourquoi pas des gouttes d’eau saline.

L’envie fréquente d’uriner

Le premier trimestre est rythmé par des allers-retours aux toilettes. Cela se produit lorsque votre enfant descend dans le bassin et appuie sur votre vessie. Pour autant, vous ne devez pas réduire votre consommation d’eau, qui doit être de 2 litres par jour. Par contre, évitez les pauses-café ou thé ainsi que les sodas et les boissons énergisantes. Si vous soupçonnez une infection urinaire, consultez rapidement un professionnel de la santé.

Les pertes vaginales

Les hormones féminines et l’augmentation de l’afflux sanguin dans la région pelvienne peuvent causer l’expansion des pertes vaginales. Pensez donc à apporter avec vous des serviettes hygiéniques lors de vos sorties.

Le mal de dos

Il faut tout d’abord adopter la bonne posture : en positionnant le dos bien droit et non le ventre vers l’avant. Penser aussi à plier les genoux si vous ramassez quelque chose car le poids de votre ventre tirera sinon sur votre dos. D’autre part, privilégiez une séance de natation par semaine : pas de brasse, mais du dos crawlé ou tout simplement la planche afin de soulager votre colonne vertébrale. Enfin, sollicitez le futur papa des massages à l’aide d’une huile neutre, légèrement chauffée.

Les jambes lourdes

En cas de sensation de jambes lourdes ou de varices, pensez aux plus si démodés bas de contention, qui sont remboursés par la Sécurité sociale. Ensuite, ogranisez-vous une virée shopping : les pieds gonflent, autant se faire plaisir et investir dans une jolie paire avec une pointure au-dessus. Enfin, évitez de croiser vos jambes lorsque vous vous asseyez.

Les crampes

Durant la grossesse, les femmes enceintes peuvent être sujettes aux crampes car il s’agit d’une réaction face à une insuffisance veineuse. Quand elles surviennent, étirez ou massez votre muscle de bas en haut ou alors, marchez pieds nus sur la pointe des pieds. En prévention au quotidien, faites régulièrement de la marche puis douchez vos jambes à l’eau’eau froide, en fin de journée.

Les vergetures

Dans un précédent article, nous vous avions présenté nos solutions pour éviter les vergetures mais aussi les traitements post-accouchement existant. Nous vous suggérons donc de consulter ce billet dédié.

Crédit photo : Flickr

Date de publication : 27 août 2015