Après la naissance d’un enfant, l’équilibre du couple est bouleversé : il faut trouver de nouveaux repères. Si progressivement on parvient à apprivoiser son nouveau rôle de papa ou de maman, on a tendance à délaisser celui de son conjoint. Comment gérer sa sexualité lorsque l’on devient parent ? Berceau magique vous en dit plus sur le sujet.Quand avoir des rapports sexuels après un accouchement ?

Les rapports sexuels après l’accouchement

Du côté de la maman

Certes, vous êtes devenue mère pour la première fois, néanmoins vous restez avant tout une femme. Vous vous demandez donc naturellement quand reprendre une sexualité normale après l’accouchement. Sachez qu’il n’existe aucune règle ! Si physiquement vous êtes prête à avoir des relations sexuelles deux semaines après la mise au monde de votre bout de chou, certains couples préfèrent demander l’avis d’un gynécologue. En effet, selon le type d’accouchement subi (césarienne, épisiotomie…), il peut être recommandé de patienter entre 4 à 6 semaines. De plus, ce rendez-vous médical peut être l’occasion d’aborder la contraception, ainsi que la musculation du périnée destinée à lui redonner son tonus.

Se sentir prête à faire l’amour

Se sentir physiquement capable de reprendre une activité sexuelle ne coïncide pas toujours avec le même état émotionnel. En effet, la maternité bouleverse autant votre corps, que votre esprit, ou encore l’image que vous avez de vous-même. Tous ces changements ont une incidence directe sur votre libido. Il est donc primordial de vous laisser le temps de faire renaître votre désir sexuel envers votre partenaire.

La sexualité du côté du père

Le retour à l’intimité ne doit pas être précipité. Le papa ne doit faire sentir aucune pression ou inconfort à sa conjointe. Après l’aventure de 9 mois qu’elle vient de vivre, il faut lui laisser le temps de ré-apprivoiser son corps. Pour cela, épaulez-la dans son nouveau rôle de mère, en l’aidant lors du bain ou du change de votre nourrisson. Si elle se sent soutenue, elle pourra doucement prendre du recul et penser à nouveau à elle et ses envies.

Dès que vous vous en sentirez prêt, n’hésitez pas à confier votre tout-petit à des proches afin que vous puissiez vous accorder un peu de temps en amoureux. Un repas en tête-à-tête suivi d’une nuit non agitée par les pleurs de bébé vous fera du bien, et vous remettra doucement sur le chemin d’une sexualité pas nécessairement torride mais normale, en commençant par des câlins, des caresses, des préliminaires… Toutefois, si les rapports sexuels s’avèrent encore douloureux, même avec douceur et dans une position confortable pour la maman, n’hésitez pas à consulter : une déchirure ou encore une infection peuvent en être la cause.

Crédit photo : Pixabay

Date de publication : 2 août 2016