La pédagogie Montessori est une méthode éducative centrée sur l’enfant. Elle favorise le développement de la confiance en soi et de l’autonomie de l’enfant. On doit cette méthode au célèbre médecin du même nom : Maria Montessori qui disait ‘l’enfant nous demande de l’aider à agir tout seul‘. Peut-être vous-êtes vous d’ailleurs intéressés aux jouets Montessori. Désormais, vous souhaitez aménager la chambre de votre enfant d’une manière éducative ? Optez pour une chambre Montessori : la rédac’ de Berceau magique vous donne quelques idées !

Chambre enfant montessori

Un environnement sain et éducatif

La méthode Montessori commence dans la chambre de votre enfant : en effet, il faut créer un environnement calme, chaleureux, reposant mais aussi éducatif. C’est aussi une pièce qui sera adaptée à lui et non à ses parents. Pour vous lancer dans l’aménagement d’une chambre Montessori, quelques ajustements sont à opérer :

  1. Peignez les murs dans un ton neutre et reposant, en les décorant simplement avec quelques tableaux. La sobriété est favorisée car la surabondance n’incite pas au repos et au calme de l’enfant.
  2. Choisissez des meubles adaptés à la taille de l’enfant, donc des meubles bas afin qu’il puisse atteindre ses jouets, ses vêtements et afin qu’il puisse les replacer tout seul.
  3. N’encombrez pas les étagères de jouets afin de limiter les stimulations et encourager la concentration.
  4. Supprimez le lit à barreaux et optez pour un simple matelas posé à même le sol dans un coin de la pièce, ou bien un lit cabane. L’idéal est un matelas de 1 m x 90 cm et de 10 cm d’épaisseur.
  5. Disposez un tapis confortable devant le matelas pour faire la transition avec le sol.
  6. Aménagez un coin arts plastiques : une table basse et une chaise sans oublier un espace affichage pour qu’il puisse accrocher ses petites œuvres.
  7. Aménagez un coin bibliothèque avec quelques livres à disposition pour favoriser l’éveil et la curiosité.

D’autres éléments sont aussi indispensables à l’enfant : le marche-pied pour les endroits qu’il ne peut pas atteindre ou bien une tour d’observation, mais aussi un porte-manteau à sa hauteur ou encore un miroir.

3 questions à …

Nous avons interviewé Olivia Licoys, de Home Flow Montessori, éducatrice Montessori certifiée AMI, désormais consultante pour les écoles et les familles.

Que conseillez-vous aux parents réticents à l’idée de faire dormir leur enfant sur un matelas de sol dès le plus jeune âge ?

Lorsque la configuration de l’espace le permet et si cela est proposé suffisamment tôt, le matelas au sol va permettre à l’enfant de bénéficier d’une vue dégagée. Si les parents pratiquent le cododo, un matelas deux places peut accueillir la maman lorsque cela est nécessaire, le temps de la transition. En se réveillant , le bébé peut observer les objets qui l’entourent et apprendre à distinguer les différents plans de l’espace. Si cela est mis en place assez vite, un matelas au sol va également responsabiliser le tout-petit au moment du coucher et du réveil. Il pourra choisir de jouer ou de bouger avant que ses parents ne viennent le « libérer » de sa situation. Si le lit au sol présente de nombreux avantages pour le développement de l’enfant, il est vraiment important que les parents soient à l’aise avec cette idée. S’il y un malaise ou de l’appréhension, l’enfant va tout de suite sentir nos peurs. Il ne faut pas se forcer mais rester cohérent avec ce en quoi nous croyons.

Une chambre d’inspiration Montessori permet à l’enfant de se déplacer à son rythme et en toute liberté… mais elle doit aussi rimer avec sécurité. Justement, côté sécurité, qu’est-ce qu’il faut privilégier ou éviter ?

Nous vivons dans des lieux de plus en plus saturés et souvent encombrés. Pour sécuriser une chambre, voici quelques astuces faciles à mettre en place quelque soit la configuration de la chambre.

  • Si le bébé dort dans un couffin, il est important de veiller à ce que celui-ci soit posé au sol.
  • Si le mobilier est lourd, il présentera moins de risques pour l’enfant. Si besoin, cela vaut la peine de crocheter l’arrière de certains meubles pour les fixer au mur.
  • Les caches-prises sont aujourd’hui en vente dans la plupart des magasins de bricolage.
  • Les fenêtres peuvent se bloquer à l’aide de bloque-fenêtre.
  • Enfin, pour les produits toxiques ou dangereux, mieux vaut leur réserver une place en hauteur avec un accès protégé.

Aménager une chambre Montessori, est-ce que cela coûte cher ?

Aménager une chambre Montessori revient surtout à désencombrer l’espace pour que l’enfant puisse répondre à sa période sensible de l’ordre. C’est aussi dans un espace épuré que les sens du bébé vont être en capacité de mieux recevoir et classer les informations. Il s’agit donc de sélectionner les activités et de les aménager pour que le tout-petit puisse corriger son erreur et se concentrer sans avoir à demander de l’aide extérieure quand c’est possible. L’autonomie commence par la capacité à faire ses propres choix, il est donc important que l’enfant puisse s’y retrouver sans avoir à fouiller préalablement. Il est possible de trouver des étagères basses qui permettent de ranger les activités de l’enfant de façon organisée et des présentoirs pour livres. Sinon d’autres astuces comme l’utilisation d’une étagère à épices que l’on fixera au mur peut permettre d’exposer les livres de façon visible. On peut aussi enlever les portes d’un petit placard et donner à l’enfant la possibilité de s’habiller seul. Tout cela se joue parfois à un crochet ou un panier, l’idée est de rendre visible et accessible ce que l’enfant peut utiliser !

Crédit photo : Lorena Canals

Date de publication : 28 juin 2014