Bébé s’est sévèrement brûlé, il a une forte fièvre, il souffre de diarrhée, il est pris de violents vomissements… Autant de situations qui vous inquiètent et qui pourraient nécessiter une hospitalisation. Berceau magique vous fait découvrir comment reconnaître les signes d’une véritable situation d’urgence.

Bébé est malade, doit-on aller aux urgences ?

A quel moment devez-vous vous inquiéter ?

5 questions à vous poser

  • Un enfant éprouvant des difficultés à réagir à toute forme de stimulation (parole, regard, sourire, contact physique…) peut s’avérer être en situation d’urgence.
  • Dans ce cas-ci, les parents doivent tout d’abord vérifier la couleur de sa peau : est-il pâlot ? A-t-il les joues plus rougies que d’habitude ? Ou contraire, a-t-il le teint gris ?
  • Concernant son hydratation  : a-t-il la bouche sèche et manque-t-il de salive ?
  • Présente-t-il des difficultés à respirer ?
  • Bébé montre-t-il des signes de fatigue ou d’irritabilité ?

Chacun de ces signes peuvent s’avérer être les symptômes d’un état alarmant.

Bien évidemment, s’il tousse ou vomit très fortement, que sa fièvre ne semble pas descendre et que vous craignez que son état s’aggrave durant la nuit, alors rendez-vous à l’hôpital. Sachez néanmoins que dans la plupart des cas, seulement 20% des enfants sont hospitalisés à la suite d’une consultation, et dans certains cas plusieurs examens,  à l’hôpital.

Pour les 80% restants, on estime que leur état n’est pas alarmant et que leur présence engorge davantage les salles d’attente des urgences. Sans compter, qu’ils s’exposent à un véritable risque de contamination, tandis que leur système immunitaire est affecté. Le bon réflexe est premièrement de téléphoner à votre pédiatre ou médecin traitant : ces derniers sauront à même de juger la gravité de la situation.

10 cas où il faut vous rendre aux urgences

  1. Bébé souffre de convulsions : ses gestes sont désordonnés et il a les yeux révulsés.
  2. Votre bout de chou a fait une violente chute, ou bien a reçu un choc important : il a même perdu connaissance et il vous semble que son comportent a changé.
  3. Votre enfant s’est coupé profondément et vous n’arrivez pas à stopper les saignements après plus de dix minutes.
  4. Bébé s’est brûlé la peau et sa blessure est plus large que la paume de votre main.
  5. Votre tout-petit a un corps étranger bloqué dans l’œil que vous ne parvenez pas à dégager.
  6. Cela vaut pour tout corps étrangé présent dans le nez ou les oreilles.
  7. Votre enfant a ingurgité un produit toxique. Dans ce cas-ci, ne tentez pas de le faire vomir.
  8. Bébé a avalé un objet qui l’empêche à présent de respirer normalement.
  9. Votre bout de chou a énormément de fièvre, et celle-ci s’accompagne d’autres symptômes, tels que des vomissements répétitifs (plus de 3 par heure, un mal de ventre), des malaises l’empêchant de garder la tête droite, ou bien même de marcher normalement.
  10. Votre enfant est âgé de moins de 3 mois et il vomit tout ce qu’il ingère. Dans ce cas, emmenez-le à l’hôpital car il risque la déshydratation.

Dans tous les cas, il est primordial de ne pas vous improviser médecin. En cas de doute, n’hésitez pas à demander l’avis du SAMU (15), ou des pompiers (18) avant de foncer à l’hôpital, si vous n’êtes pas sûrs du diagnostic

Crédit photo : Pixabay