Dès le cinquième mois de grossesse, il est important de déterminer là où votre progéniture verra le jour. Pour des raisons pratiques, il est préférable de choisir une maternité située à proximité de votre domicile. Sachez tout de même qu’en France, vous être libre d’accoucher où vous le souhaitez. Berceau Magique vous guide afin de faire le bon choix pour un accouchement en toute sérénité.

Choix de la maternité

Choisissez une maternité adaptée à vos besoins

Il est important que vous visitiez plusieurs maternités avant de déterminer votre choix. La naissance d’un enfant est précieuse, il ne faut donc pas négliger le lieu où elle aura lieu. Sachez qu’il existe trois types de maternité :

  • Les maternités de niveau I : pour les grossesses dites simples (90% des cas) avec accouchement par voie basse ou césarienne.
  • Les maternités de niveau II : pour les grossesses à risques ou multiples. Elles sont dotées d’une unité de néonatologie.
  • Les maternités de niveau III : elles sont conseillées pour les accouchements prématurés et dotées d’une unité de réanimation. On y trouve les « Unités Kangourou » permettant l’hospitalisation du bébé à sa naissance, sans le séparer de sa maman.

Maternité publique ou privée ?

MaternitéPubliquePrivée
DélaisLongs, particulièrement dans les grandes agglomérations. Inscrivez-vous y dès la déclaration de grossesse.Souples, vous pouvez vous inscrire à partir du 5ème mois de grossesse.
SuiviPossibilité d’être suivie sur place tout au long de la grossesse. Seulement, il ne s’agira pas nécessairement du même gynécologue ni de la même sage-femme. Suivi réalisé par le médecin de la clinique ou son propre gynécologue.
NiveauxNiveaux I, II et III.2 types de cliniques : conventionnées et agréées. Niveaux I, voire II.
CoûtFrais totalement pris en charge par la Sécurité Sociale.Maternité conventionnée : prise en charge à 100%. Agrée : prise en charge à environ 80%
ConfortGrandes infrastructures peu modernes mais dotées d’une équipe médicale présente 24h/24Possibilité d’obtenir une chambre individuelle avec sanitaire. Equipe moins nombreuse.
NaissanceLe nouveau-né est immédiatement pris en charge par un pédiatre et une puéricultrice pour ses premiers soins.Accouchement supervisé par le médecin ayant suivi la grossesse.
SoinsPeu personnalisés.Personnalisés, car l’équipe médicale connaît la maman.
HorairesStrictes, sauf pour le père de l’enfant.Souples
Hospitalisation3 à 5 jours.3 à 5 jours.

Les questions à poser au corps médical

L’équipe médicale se compose d’une sage-femme, d’une aide-soignante, d’un gynécologue obstétricien, d’un anesthésiste-réanimateur et d’un pédiatre. Lors de votre visite, si vous êtes amenée à les rencontrer, cela est déjà bon signe. Assurez-vous aussi des services proposés par la maternité comme l’anesthésie péridurale, à savoir leur politique vis-à-vis de la douleur et à l’épisiotomie.Par ailleurs, voici une liste de questions à poser à l’équipe médicale, dans le cas où cette dernière n’aborde pas ces sujets d’elle-même :

Des cours de préparation à la naissance sont-ils proposés par les sages-femmes au sein de la structure?
La position de l’accouchement est-elle libre ?
Suite à un dépassement du terme, quelle décision est-elle prise ?
Serai-je aidée pour l’allaitement ?
Les chambres sont-elles toutes individuelles ? Disposerai-je d’une salle de bain dans ma chambre ?
Où sera placé le berceau de mon bébé par rapport à mon lit ?
Combien d’enfants sont accueillis dans la nurserie ?
Le papa pourra-t-il assister à l’accouchement ? Pourra-t-il rester à mes côtés la nuit succédant à l’accouchement ?
Quels sont les horaires de visites ?
Quels sont les potentiels frais supplémentaires ?
Quelle sera la prise en charge après l’accouchement ?Enfin, n’hésitez pas à récolter des informations auprès de vos amies qui auront certainement des conseils avisés à vous offrir sur leurs expériences respectives.

Crédit photo : Pixabay

Date de publication : 11 août 2015