Lorsque vous avez pris la décision de vous faire tatouer ou percer, vous n’envisagiez pas encore de fonder une famille. À présent que vous êtes enceinte, vous vous demandez quelles seront les altérations que votre tatouage ou bien votre piercing subira. L’équipe de Berceau magique fait pour vous un tour d’horizon sur les interrogations les plus répandues en la matière.piercing et tatouage quand on est enceinte

Si vous êtes enceinte et que soudainement vous n’avez pas une folle envie de fraises accompagnées de crème glacée, mais plutôt de piercing et tatouage, ce n’est pas nécessairement la meilleure des idées ! En effet, le piercing et le tatouage soumettent la future maman a un risque d’infection pouvant nécessiter un traitement antibiotique. Or on sait que les médicaments sont proscrits durant la grossesse. Pour en savoir davantage, consultez notre article dédié.

Piercing & grossesse

À l’adolescence, vous aviez choisi d’orner votre nombril d’un joli bijou. Tandis qu’aujourd’hui votre ventre s’arrondit, vous vous demandez comment les choses vont évoluer et si votre piercing va dramatiquement s’élargir. Sachez que si vous souhaitez coûte que coûte continuer à arborer votre piercing, il existe des bijoux conçus spécifiquement pour la grossesse, dotée d’une plus longue tige. Néanmoins, il faut noter que le port d’un piercing peut s’avérer douloureux et incompatible avec vos nouvelles formes.

Pour un accouchement par voie basse – en cas de piercing génital – il faudra ôter votre bijou avant le début du travail.

Tatouage et grossesse

Concernant les tatouages, peu d’options sont envisageables. En effet, que vous soyez tatouée sur le bas du dos, ou encore au niveau de l’aine, personne n’est capable de prédire si le motif va s’étirer car chaque femme dispose d’une morphologie qui lui est propre. D’autre part, la potentielle déformation du dessin dépend d’autres facteurs comme la qualité du tatouage, ainsi que l’état de la peau. Le résultat durant la grossesse n’est pas très esthétique, mais si la peau est bien résistante, il est possible de retrouver le motif initial après l’accouchement. Concernant les futures mamans arborant un tatouage au niveau de la hanche ou des côtes, on sait que celles-ci gardent généralement peu de « séquelles ».

Crédit photo : Boba

Date de publication : 3 janvier 2017