Le maternage proximal consiste à être totalement à l’écoute des besoins du bébé qui vient de naître en lui offrant une proximité presque constante. Il s’agit de faire une transition en douceur avec le monde extérieur.

« Laisse le pleurer, ça lui fera les poumons ! » « Ne le garde pas aux bras, tu lui donnes de mauvaises habitudes » « Mais laisse le respirer un peu, cet enfant »
On parie que chaque jeune parent a entendu au moins l’une de ces phrases ?!
En effet, pour nos parents ou nos grands-parents, garder son bébé aux bras n’est pas toujours bien vu. Mais, on sait aujourd’hui qu’après l’accouchement, maman et bébé ont besoin de créer du lien.
Pour cela, le maternage proximal présente de nombreux bienfaits pour les parents et pour bébé.

Le maternage proximal en pratique

Le peau à peau

Vous pouvez pratiquer le peau à peau dès la naissance. Ce contact rassure bébé et crée instantanément un lien avec ses parents, grâce à l’odeur et aux battements du cœur.

Le portage en écharpe

Le portage permet une continuité naturelle avec la grossesse. Le nouveau-né s’adapte en douceur à son nouvel environnement. De plus, le portage favorise la stabilité de ses fonctions vitales et de sa température.
Enfin, cela favorise l’attachement entre le parent et son enfant.

L’allaitement

L’OMS recommande un allaitement maternel exclusif jusqu’à 6 mois. Les bienfaits de l’allaitement sont nombreux. Chaque tétée provoque une hausse du niveau d’ocytocine, l’hormone de l’amour, dans votre corps et celui de votre bébé, ce qui favorise la création de liens. Cela permet de constituer une base solide pour vos relations futures.

Le cododo

Depuis quelques années, l’OMS préconise de garder l’enfant dans la chambre parentale pendant les six premiers mois de sa vie. Des études montrent que les bébés qui dorment près de leurs parents ont une température et une fréquence cardiaque plus stable. D’autre part, le cododo facilite l’allaitement maternel. Enfin, la proximité mère/enfant augmente la réussite et la durée de l’allaitement maternel.

La gestion des pleurs

Désormais, nous savons que laisser pleurer un bébé n’est pas bénéfique. De nombreuses études ont montré que, quand un tout petit pleure et n’a pas de réponse à ses appels, un afflux important d’hormones de stress toxiques envahit son cerveau. Avec le maternage proximal, la bienveillance et l’empathie sont au rendez-vous ! Même si cela demande beaucoup de patience et de dévotion, les parents pratiquant le maternage proximal sont convaincus des bienfaits à court, moyen et long terme.

La place du papa ?

Le maternage proximal est un ensemble de pratiques visant à répondre aux besoins de bébé. La place du papa est très importante. A part l’allaitement, papa peut tout faire !

Le peau à peau ainsi que le portage en écharpe vont d’ailleurs être très bénéfiques pour le jeune papa.

Date de publication : 14 avril 2021