En cette 24ème semaine de grossesse (26ème semaine aménorrhée), bébé se montre de plus en plus sensible. Il réagit autant aux stimuli extérieurs, qu’au ressenti de sa maman. De votre côté, les chamboulements perçus par votre corps vous fatiguent grandement. Berceau magique vous accompagne dans cette semaine un peu plus éprouvante !24ème-semaine-de-grossesse

Comment se développe bébé ?

Votre enfant grandit à pas-de-géant : il mesure désormais 30 centimètres, pour un poids équivalant à 800 grammes. D’ailleurs, s’il devait venir au monde en cette 24ème semaine de grossesse, il serait bel et bien viable ! Ses proportions étant harmonieuses et ses voies respiratoires en vue de maturation, il aurait de véritables chances de survie. Mais pour l’heure, aucun accouchement prématuré n’est à l’ordre du jour.

Le cerveau de bébé se peaufine afin qu’il puisse rapidement acquérir de nouvelles compétences, l’appareil digestif est entraîné lorsque votre bout de chou avale du liquide amniotique, et les traits du visage s’affinent. Notamment, grâce à l’apparition des sourcils, à la netteté de l’arête du nez, et au cou qui se trouve à présent dégagé. On remarque aussi que ses oreilles sont à présent plus larges et que des ongles sont venus recouvrir les doigts et les orteils. Dans son espace de jeu, votre trésor fait du remue-ménage : il exécute 20 à 80 mouvements par demi-heure, selon un emploi du temps variable. Par ailleurs, son agitation peut être liée à votre stress qui le perturbe.

L’audition de bébé se fait de plus en plus sensible. Grâce à son ouïe, il parvient à distinguer les sons internes (respiration, battements cardiaques, voix de sa maman…) et externes. Bien qu’il soit de plus en plus attentif à ce type de stimulations, ne vous exposez pas trop à des environnements bruyants qui pourraient le déranger. Enfin, la grande nouveauté de cette 24ème semaine de grossesse est la capacité de votre tout-petit à entrouvrir ses petits yeux bleus. Cela permet à bébé de découvrir, l’espace d’un instant, le nid douillet dans lequel il évolue depuis 6 mois. Au cours des prochaines semaines, sa vue va progressivement se préciser.

Quoi de neuf chez la maman ?

En cette 24ème semaine de grossesse, vous êtes inquiète car votre balance vous indique une prise de poids d’environ 6 à 7 kilogrammes. Ne vous en faites pas, votre tour de taille a aussi augmenté de 8 à 10 centimètres, ce qui est tout à fait normal puisque vous êtes enceinte. Il est temps de relativiser, de continuer à manger sainement, et de boire suffisamment d’eau minérale chaque jour. Par ailleurs, sachez que vous pouvez toujours faire du sport : c’est aussi bon pour la ligne que le moral !

L’habitant qui loge dans votre utérus prend sacrément de volume, votre hauteur utérine atteint les 24 centimètres. Par conséquent, c’est le méli-mélo dans la géographie de votre organisme : votre estomac se déplace, vos côtes s’écartent, le diaphragme est remonté vers votre thorax… Ces bouleversements ont tendance à vous épuiser et peuvent provoquer une sciatique : écoutez votre corps et reposez-vous. Les siestes, même si elles sont rythmées d’étranges songes, peuvent vous permettre de récupérer. S’il le faut, parlez-en à votre gynécologue ou votre sage-femme, qui peut vous prescrire un congé pathologique.

Par ailleurs, la circulation du sang se modifiant avec la grossesse, vous pouvez souffrir de mal de dos, d’œdèmes, de crampes, de gonflement des jambes… Afin d’y pâlir, nous vous suggérons de dormir sur le côté gauche, avec les jambes surélevées. Enfin, il peut arriver que vous fassiez de légers malaises et que vous saigniez régulièrement du nez.

À ce stade de la grossesse, votre corps se prépare à l’accouchement. Comme la semaine passée, cela se traduit pas des contractions indolores à différents moments de la journée. Durant l’espace de quelques secondes, votre ventre se contracte et devient dur. Ces contractions ont pour objectif d’entretenir le tonus musculaire de l’utérus afin d’expulser l’enfant au moment de la naissance.

Mon suivi de grossesse

Il est temps de prendre rendez-vous pour votre 4ème consultation prénatale. C’est aussi le moment de faire, si vous le désirez, le test d’O’Sullivan qui permet de dépister le diabète gestationnel. Bien que non obligatoire, il est généralement recommandé. Après avoir ingéré 50 grammes de glucose, la glycémie est alors mesurée par prise de sang. Si le résultat s’avère positif, la maman pourra se voir prescrire un traitement immédiat.

Crédit photo : Pixabay

Date de publication : 4 janvier 2016