À présent que votre accouchement s’est bien déroulé, il est temps de songer à retrouver votre routine. Si vous êtes ravie de retourner chez vous, vous savez d’ores et déjà que vous allez devoir réinventer votre quotidien. Ainsi allez-vous avoir les épaules assez larges pour assumer votre nouveau rôle et votre agenda de femme, malgré toute l’aide que vous apporte votre partenaire ? Pour vous aider à prendre vos marques, vous pouvez solliciter l’accompagnement d’une maternity nurse. Berceau magique vous en dit plus sur le sujet.Qu'est-ce qu'une maternity nurse ?

Qu’est-ce qu’une maternity nurse ?

Si l’arrivée de votre bout de chou vous comble totalement de joie, vous devez néanmoins apprendre à jongler avec son rythme et la vie qui reprend son cours. À cela s’ajoute, les activités de la grande sœur, la fatigue qui s’accumule par les nuits écourtées, et la difficulté à récupérer physiquement de votre accouchement. Bien que le papa redouble d’efforts pour vous épauler et s’occuper des tâches ménagères, vous sentez réellement à bout !

Pour vous permettre de sortir de la tête de l’eau, sachez que les maternity nurses sont des puéricultrices dont le métier est de soutenir les jeunes mamans à leur sortie de la maternité. Leur rôle au quotidien va être de vous aiguiller et répondre à vos nombreuses interrogations concernant votre bébé : comment faire sa toilette, préparer ses repas, le bercer pour qu’il s’endort… Disponibles de jour comme de nuit et travaillant entre 5 et 6 jours par semaine, elles vont vous transmettre leur savoir-faire afin que vous pussiez petit à petit reprendre pied, sans pour autant vous remplacer auprès de votre bambin !

Maternity nurse : quel fonctionnement en pratique ?

La marternity nurse accompagnent généralement une famille entre deux semaines et trois mois, selon les besoins de celle-ci. Si elle prend avant tout soin du nourrisson (hygiène, alimentation, allaitement au biberon), elle va aussi s’occuper de l’entretien de la nursery, des premières promenades de bébé, et de son éveil.

Concernant son contrat, ce dernier doit stipuler qu’elle peut être présente jusqu’à 24 heures par jour dont deux heures de libre. Par ailleurs, elle a le droit à au moins une journée chômée par semaine.

Enfin, en ce qui concerne sa rémunération, elle dépend bien entendu de l’expérience de la nurse ainsi que du nombre d’heures travaillées. Il faudra compter une fourchette de 10 à 20€ par heure, déductible à 50% des impôts.

Crédit photo : aden + anaïs

Date de publication : 24 janvier 2017