Sensible aux problématiques liées à l’environnement, vous êtes à la recherche de soins naturels qui puissent agir pour votre bien-être, ainsi que celui de votre enfant. La naturopathie peut s’avérer être une médecine douce efficace afin de lutter contre les maladies récurrentes de l’automne et de l’hiver à laide de moyens jugés « naturels ». Berceau magique vous en dit plus sur ce sujet.Naturopathie bébé maman

Qu’est-ce que la naturopathie ?

La naturopathie est une médecine douce qui prône la stimulation des mécanismes naturels d’autoguérison du corps. Non approuvée en France, mais officiellement reconnue en Allemagne et au Portugal, la naturopathie trouve ses fondements dans la Grèce Antique, et permet d’éradiquer les symptômes ou d’attaquer directement les agents pathogènes. Cette pratique s’axe sur de nombreuses techniques dont entre autres :

  • La nutrithérapie : la science a démontré l’intérêt d’aliments « soigneurs » qui améliorent le fonctionnement du métabolisme et permet la prévention de certaines maladies.
  • La phytologie suppose l’utilisation de plantes médicinales afin de guérir certains troubles de la santé.
  • L’aromatologie : l’utilisation des huiles essentielles, huiles aromatiques et huiles végétales favorise le bien-être et permet de soigner de nombreux maux.
  • La réflexologie se pratique en exerçant une pression soutenue, avec le bout des doigts, sur des zones sensibles des pieds, mains et oreilles en lien avec certains organes.
  • La magnétologie est utilisée dans de nombreuses cures et se pratique en actionnant des aimants.
  • La projection de rayons permet notamment d’agir contre la dépression.

La naturopathie peut donc être une solution sans apport de médicaments chimiques, idéale pour traiter les petits maux du quotidien.

L’utilisation de la naturopathie au quotidien

La naturopathie chez la femme enceinte

Durant la grossesse, la naturopathie peut soulager les inconforts digestifs comme les nausées (pissenlit, mélisse, chardon-marie, fumeterre, gingembre, camomille, menthe), mais aussi aider les femmes enceintes à connaître les nutriments essentiels à chaque étape de la maternité afin d’avoir une alimentation adéquate et énergisante, qui n’amènera pas de kilos superflus.

Par ailleurs, la phytothérapie ainsi que les techniques conscientes liées à la maîtrise de votre respiration peuvent vous permettre de vous préparer à l’accouchement, mais aussi de soulager vos contractions.

Comment soigner bébé ?

En ce qui concerne les tout-petits, le naturopathe peut notamment vous accompagner dans l’introduction des aliments solides et la diversification alimentaire. Par ailleurs, renseignez-vous aussi sur les vertus de cette médecine douce concernant les coliques (ostéo-naturopathie), l’irritation des fesses de bébé, les problèmes ORL, l’eczéma, le sommeil, ou encore pour apaiser les pleurs de votre bout de chou.

Par exemple, pour nettoyer le nez de bébé : il vous faudra dissoudre dans de l’eau bouillie une pincée de fleur de sel et une pincée de sel de nigari.

Pour masser votre enfant, mélangez deux cuillères à soupe d’huile d’olive et six gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié. Il ne vous reste plus qu’à l’appliquer sur le thorax ou le dos de votre bout de chou.

La naturopathie après l’accouchement

Après l’accouchement, l’utérus reprend progressivement sa forme. Toutefois, durant les premiers jours, une jeune maman peut encore souffrir de contractions post-partum. Certaines teinture-mère de plante comme le framboisier peuvent alors aider à régénérer la matrice utérine.

Par ailleurs, l’accompagnement naturopathique peut aussi aider les mères à retrouver leur poids de santé à l’aide de compléments alimentaires et d’une eau thérapeutique comme l’hydroxydase.

3 questions à …

Nous avons interviewé Suzanne Thiberville, naturopathe, passionnée par la maternité.

Interview Les Exauceurs

En quoi un bilan de vitalité peut-il être judicieux et utile durant la phase de pré-conception ?

Fabriquer un petit être humain relève d’une magnifique aventure ! Une aventure qui devrait être naturelle et simple. Cependant, les conditions de la modernité font que notre alimentation, l’air que nous respirons et notre mode de vie nous éloignent des éléments indispensables aux besoins de la conception, de la grossesse et du futur être en devenir.

Tout projet de naissance doit prendre en compte ces changements car ils impactent directement nos organismes. Pesticides, plats saturés d’additifs en tout genre, perturbateurs endocriniens (cosmétiques, produits ménagers, plastiques, traitements sur les tissus d’ameublement et les vêtements…), air pollué constituent des facteurs d’accumulation de toxines, diminuent de notre vitalité et notre fonctionnement physiologique. Par exemple, les perturbateurs endocriniens sont de plus en plus associés à des problèmes de fertilité. Un autre enjeu majeur : la santé de la maman pendant la grossesse et celle de l’enfant à venir : dès la période de préconception, on agit directement sur les risques d’obésité de l’enfant, sur son immunité, sur son poids, sur les risques de déficits en nutriments essentiels.

Un bilan de vitalité pour les deux parents est l’occasion de prendre de bonnes habitudes qui serviront de base pour élever leur enfant. Pendant la grossesse, il sera aussi impératif pour la maman d’adopter un mode de vie sain et ce sera plus facile si le papa est sur la même longueur d’onde ! L’exercice physique et le contexte psycho émotionnel peuvent également être abordés. Il est passionnant d’accompagner sur leur chemin les couples dans leur globalité et leur unicité, selon leurs souhaits et à leur rythme.

Quels sont les soins (naturopathie) que jugez-vous indispensables pour les nouveaux nés ?

Il est essentiel d’assurer le bien-être physique du bébé. On va essayer de soulager ses coliques, plus tard ses douleurs dentaires, de favoriser son sommeil ou bien encore d’atténuer les effets négatifs des vaccins. Il est important de renforcer son immunité surtout au premier trimestre. Si la maman allaite, ce sera à elle de prendre le complément ! On pourra aussi lui donner des conseils sur son alimentation car les nutriments absorbés passent dans le lait maternel. La naturopathie permet aussi d’aborder l’aspect émotionnel : les bébés rencontrent des peurs, des angoisses, des émotions. Il est important d’en prendre conscience et de l’aider à les évacuer. La naturopathie propose des remèdes naturels sans danger pour bébé. En effet, il faut toujours rester prudent. Qui dit naturel, ne dit pas sans effets délétères : il faut toujours consulter un professionnel compétent avant de donner un remède à son bébé.

Que répondez-vous aux parents sceptiques quant aux bienfaits de la naturopathie pour bébé ?

La naturopathie agit avec des moyens naturels dans le but de renforcer notre vitalité. C’est une hygiène de vie globale pour aborder la vie avec confiance et rester en équilibre afin de ne pas tomber malade ou de se rétablir en santé rapidement. Les bébés sont comme les adultes et les enfants : leur vitalité les préserve de la maladie. D’où l’importance de commencer au plus tôt. La naturopathie dispose de moyens efficaces et doux pour soulager tous les petits maux et potentialiser cette énergie de vie. Ce serait dommage de s’en priver ! C’est une magnifique manière de nous relier à ce qui nous fait du bien dans la joie d’être aligné à sa propre nature ! Et pour les bébés, c’est pareil !

Crédit photo : Elodie

 

Date de publication : 16 octobre 2015