Vous avez choisi de nourrir votre bout de chou au biberon. Toutefois, lorsque vous vous êtes rendue dans les rayons de votre supermarché, vous avez été surprise de découvrir le nombre de lait en poudre qui s’y trouvait. Eh oui, à chaque âge son lait ! Pour vous aider à vous y retrouver entre les différents laits infantiles, Berceau magique vous en dit plus sur le sujet.Les différents laits pour bébé

 Le lait 1er âge (de 0 à 6 mois)

La composition du lait 1er âge

Le lait premier âge a spécialement été conçu pour répondre aux besoins des nouveau-nés jusqu’à leur 6 mois. À base de lait de vache, la quantité de protéines contenue a été réduite au profit de celle des glucides et des acides gras essentiels. En effet, ces derniers participent activement au développement du cerveau. Par ailleurs, on peut noter que le lait premier âge est enrichi en sels minéraux et vitamines.

La préparation du lait 1er âge

Les spécialistes recommandent de mélanger la poudre du lait 1er âge avec de l’eau très peu minéralisée. Pour en savoir davantage sur le sujet, n’hésitez pas à consulter notre article sur l’eau Mont Roucous.

Les laits spéciaux 1er âge

Pour les nourrissons intolérants au lait 1er âge traditionnel, ont été formulés : le lait hypo-allergique (HA) facilitant la transition entre l’allaitement et le biberon ou en cas d’allaitement mixte, le lait confort pour les bébés ayant du mal à digérer, le lait anti-régurgitation (AR), le lait acidifié (coliques, ballonnements, constipations), le lait sans lactose, le lait spécial pour prématuré et le lait hydrolysat sans protéine de lait de vache.

 Le lait de suite ou 2ème âge (de 6 à 12 mois)

Le lait 2ème âge accompagne les bambins au cours de leur diversification alimentaire. En effet, ils en consomment alors environ un demi litre quotidiennement. À la différence du lait 1er âge, celui-ci couvre les besoins en acides gras, calcium, minéraux et vitamines participant à la croissance et au développement.

Comment intégrer le lait 2ème âge ?

Il est primordial que le lait 2ème âge soit intégré progressivement dans l’alimentation de votre enfant. En effet, ce lait demeure l’aliment liquide le plus consommé par les bambins de 6 mois à 1 an.

Le lait de suite ou de croissance (de 12 mois à 3 ans)

A partir de préférablement 1 an, le lait de croissance vient progressivement remplacer le lait 2ème âge. Toujours à hauteur de 500 millilitres par jour, répartis sur deux biberons, ce lait couvre l’essentiel des besoins de l’enfant en fer et en acides gras essentiels. De plus, il contient des quantités adaptées de sodium et de protéines.

La consommation de lait de vache

Bien qu’en théorie il est possible qu’un enfant âgé de 12 mois puisse boire du lait de vache, ce dernier est déconseillé avant 3 ans. En effet, celui-ci est considéré comme bien moins digeste et inadapté aux besoins des tout-petits, car il est trop riche en protéines et en sodium. Au contraire, sa teneur en fer, en zinc et en vitamines, est estimée trop faible.

Crédit photo : Pixabay