En cette 28ème semaine de grossesse (30ème semaine aménorrhée), vous constatez que votre ventre abrite un véritable colosse. Bébé puise énormément dans vos réserves et cette semaine est marquée par des insomnies. Peut-être que les cours de préparation à l’accouchement vous permettront de vous détendre ? Berceau magique vous accompagne !28ème-semaine-de-grossesse

Comment se développe bébé ?

En cette 28ème semaine de grossesse, votre tout-petit s’est probablement positionné pour sortir. En effet, comme il continue de grandir – 36 centimètres pour 1,4 kilogramme – il est obligé de se tourner, la tête en bas, car il commence à manquer de place dans son cocon. À ce stade de la grossesse, l’utérus a l’apparence d’une poire renversée, c’est pour cette raison que bébé est obligé de placer ses petites fesses vers la partie la plus large.

Pour le reste de son développement, sachez que ses poumons arrivent à maturation. Votre petit trésor passe beaucoup de temps à s’entraîner à respirer, et ses efforts commencent à payer. En effet, ses mouvements respiratoires sont à présent bien coordonnés, et le rythme respiratoire devient régulier. Autre progrès que l’on remarque cette semaine :  bébé est en mesure de réguler par lui-même sa température corporelle. C’est qu’il se prépare sérieusement à découvrir le monde extérieur !

Enfin, votre bout de chou continue à découvrir ses sens : il perçoit un grand nombre de choses. Il est d’ailleurs fasciné par la voix grave de son papa qu’il a hâte de rencontrer ! N’hésitez donc pas à faire participer votre compagnon : ces moments tendres et précieux sont déjà déterminants pour la qualité de votre relation avec votre enfant.

Quoi de neuf chez la maman ?

En ce 7ème mois de grossesse, vous constatez que votre ventre est si énorme qu’il est à présent impossible pour vous de distinguer vos pieds, lorsque vous vous tenez debout. Vous avez normalement pris entre 8 et 9 kilogrammes depuis que vous êtes enceinte. Parfois, votre gros bidon vous empêche même de réaliser certains gestes anodins. C’est que votre utérus est lui aussi volumineux : il mesure désormais 28 centimètres de hauteur et pousse vos organes. Ce méli-mélo fait littéralement remonter votre cage thoracique et vous fatigue au moindre effort. De plus, votre digestion étant perturbée, vous souffrez de ballonnements et de constipation. Pour pallier à ceux-ci ainsi qu’à votre mal de dos, nous vous conseillons de consommer des aliments riches fibres, de vous hydrater et de marcher au moins 30 minutes quotidiennement.

Vous remarquez par ailleurs que votre poitrine est très gonflée : c’est que vos seins se préparent à l’allaitement. D’autre part, vos soucis de circulation sanguine n’ont pas disparu : tous ces maux viennent perturber votre sommeil. Couplés à vos angoisses liées à la maternité, cela vous fait faire d’étranges cauchemars. Si vos insomnies vous empêchent de vous reposer la nuit, n’hésitez pas à faire des siestes en journée. Il est important que vous soyez en forme pour le jour de l’accouchement !

Mon suivi de grossesse

Vous n’avez aucun rendez-vous de prévu en cette 28e semaine de grossesse. En revanche, vous avez peut-être commencé à suivre vos cours de préparation à l’accouchement. Si ce n’est pas le cas, renseignez-vous sur les différentes méthodes existantes.

Crédit photo : Pixabay

Date de publication : 11 janvier 2016