Depuis le début de votre grossesse, aucun moment ne vous a autant ému que la première fois où vous avez entendu battre le cœur de votre bébé ! Ce son mélodieux qui vous a donné des frissons sur tout le corps, vous a aussi fait réaliser combien votre grossesse était réelle : votre enfant existe, il grandit au chaud, au plus profond de vous. Berceau magique vous en dit plus sur le sujet.Comment écouter le cœur de bébé ?

Comment se développe le cœur de votre bébé ?

Le cœur de votre bout de chou va se mettre à battre entre 25 et 28 jours après sa conception. En effet, durant les 4 premières semaines suivant la fécondation, votre futur bébé doit migrer de la trompe jusqu’à la cavité utérine pour s’accrocher et commencer à se développer. Cela laisse le temps au tube cardiaque, c’est-à-dire l’ébauche de son cœur, d’apparaître.

C’est donc à partir de votre 10ème semaine de grossesse que vous aurez la possibilité d’entendre ce merveilleux son, grâce à un moniteur fœtal. À ce moment-là, cet organe est parfaitement localisé dans la poitrine du fœtus. Par la suite, entre la 13ème et la 16ème semaine, celui-ci émettra entre 110 à 160 pulsations par minute.

Le dernier pic de développement du cœur de votre enfant aura lieu autour de vos 6 mois de grossesse : à ce moment-là, votre tout-petit entendra et ressentira les sons et les pressions provenant de l’extérieur, et qui peuvent influencer son rythme cardiaque. Ensuite, son cœur va achever sa maturation jusqu’à sa mise au monde.

À quel moment entend-on le cœur de bébé ?

Si certains parents ont la chance de pouvoir entendre le cœur de leur bébé dès la première échographie, c’est entre la 10ème et la 12ème semaine que cet événement a généralement lieu. Toutefois, dans le cas d’une grossesse impliquant un placenta praevia, il faudra patienter un peu plus longtemps.

Les techniques d’écoute du cœur de bébé

On recense deux manières d’écouter les battements du cœur d’un fœtus :

  1. Les moniteurs fœtaux externes, utilisés régulièrement par votre gynécologue ou votre sage-femme durant vos visites au cours de votre suivi général de grossesse. Il s’agit d’un petit appareil capable de mesurer les ondes sonores émises, à l’aide d’un gel appliqué sur le ventre de la future maman.
  2. Les moniteurs fœtaux internes, utilisés pour les grossesses jugées à risque. Dans ces cas-ci, on place une petite électrode sur la couronne de la tête du fœtus.

En dehors du cadre médical, vous pouvez aussi faire l’acquisition d’un doppler fœtal, pour pouvoir écouter le cœur de votre bébé installée confortablement dans votre canapé !

Crédit photo : Pixabay

Date de publication : 21 février 2017