Vous ressentez tous les symptômes d’une grossesse classique, pourtant votre test est négatif : vous souffrez peut-être d’une grossesse nerveuse. Berceau magique vous en dit plus sur ce trouble psychique qui concerne aujourd’hui, 1 à 6 femmes sur 22 000.

grossesse-nerveuse

Qu’est-ce que la grossesse nerveuse ?

La grossesse nerveuse est un trouble psychologique, qui touche le plus souvent les adolescentes et les femmes d’âge mûr. Dans les faits, les patientes étant frappées par ce mal, constatent tous les symptômes d’une vraie grossesse : ventre arrondi, absence de règles, prise de poids, nausées matinales, fatigue, fringales… Néanmoins, les tests urinaires et sanguins, ainsi que l’échographie, démontrent clairement qu’il n’y a pas eu fécondation.

À l’inverse du déni de grossesse, où la femme n’est pas consciente de son état, ce trouble psychosomatique qu’est la grossesse nerveuse, parvient à persuader les femmes concernées qu’elles attendent un enfant.

Comment explique-t-on la grossesse nerveuse ?

On trouve généralement deux origines à la grossesse fictive :

  1. Dans le cas des adolescentes et des jeunes femmes, c’est une peur phobique de tomber enceinte qui déclenche les symptômes.
  2. Pour les femmes approchant la quarantaine, c’est le désir urgent d’avoir un enfant qui traduit les troubles hormonaux.

Bien évidemment, le stress, l’angoisse et les difficultés d’ordre personnel (problèmes familiaux, fausse-couche, IVG…) jouent dans le déclenchement de cette pathologie.

Les symptômes

  • Prise de poids et ventre gonflé, jusqu’à 90% des cas
  • Un ventre équivalent à celui d’une femme enceinte au 8ème mois,
  • Arrêt des règles, jusqu’à 90 % des cas,
  • Certaines femmes sont persuadées de sentir leur bébé bouger,
  • 1 % des patientes ont cru ressentir le début de la phase de travail.

Comment traiter la grossesse nerveuse ?

Lorsque la grossesse virtuelle est mentale, elle requiert un véritable accompagnement psychologique. Le traitement de la grossesse nerveuse commence par la prise de parole et la compréhension des origines psychiques de la grossesse fictive. Quand le gynécologue et sa patiente parviennent à expliquer le déclenchement du trouble psychosomatique, les symptômes de la grossesse disparaissent peu à peu spontanément.

Dans d’autres cas, on préconise l’intervention d’un psychothérapeute. En effet, ce type de pathologie est profondément lié à l’équilibre mental de la patiente. Il est donc primordial de lui permettre d’extérioriser toute forme de tension qu’elle pourrait refouler, pour qu’elle puisse reprendre conscience pleinement de son corps.

Enfin, il arrive aussi que des problèmes de santé réels, comme le dysfonctionnement des ovaires, affectent la femme et lui donnent l’impression d’être enceinte. Dans ce cas, il est important de consulter dans les plus brefs délais un médecin.

Crédit photo : Pixabay

Date de publication : 2 octobre 2015