Future maman, vous remarquez que le futur papa est particulièrement irritable depuis qu’il a découvert la bonne nouvelle. De plus, il en profite pour dévorer tout ce qu’il trouve sur son passage et souffre de nausées. Ces symptômes vous rappellent étrangement ceux que vous ressentez depuis que vous êtes enceinte. S’agirait-il d’une grossesse nerveuse ? Berceau magique vous parle aujourd’hui de la couvade.phénomène-couvade

Qu’est-ce que le syndrome de la couvade ?

La «couvade» est un terme qui tire ses origines du verbe «couver». Il s’agit d’un phénomène qui touche physiquement et émotionnellement un futur papa sur cinq, durant la grossesse de sa partenaire.

Les symptômes de la couvade

Généralement, le futur papa souffre de nausées, de maux de dos, de brûlures d’estomac, de sautes d’humeur, de fatigue, d’une prise de poids (jusqu’à 15 kilogrammes), d’angoisses, ou encore de douleurs abdominales. Par ailleurs, on remarque un changement d’appétit, et des envies alimentaires aussi saugrenues que les fringales des femmes enceintes.

Enfin, certains hommes vont même jusqu’à ressentir des douleurs comparables à celles des contractions, ressenties le jour de l’accouchement ! En effet, des études scientifiques ont montré que le taux de prolactine (l’hormone de la lactation) augmente chez les sujets souffrant de la couvade, tandis que le taux de testostérone faiblit.

Les causes de la couvade

Tout d’abord, les spécialistes avancent la théorie selon laquelle l’arrivée d’un enfant bouleverse le futur père, qui réalise qu’il devra bientôt endosser un nouveau rôle. Ainsi, la couvade serait une façon pour lui de gérer et canaliser inconsciemment ses émotions.

D’autre part, la manifestation de ces symptômes pourrait être en lien direct avec la sensation pour les hommes d’être mis à l’écart, dans une période où la future mère est au centre de l’attention. La couvade compenserait ce sentiment d’abandon.

Enfin, des experts de la paternité expliquent la couvade par l’envie voire la jalousie qu’éprouvent les futurs papas envers leurs conjointes à donner la vie. La crainte d’être remplacé par le bébé pourrait aussi expliquer leur mal-être momentané.

Comment réagir face à la couvade ?

Si vous êtes une future maman et une conjointe inquiète, ne vous en faites pas trop ! Vous pouvez en discutez avec votre gynécologue, mais sachez que le seul véritable remède à ce syndrome est la naissance de bébé. Vous pouvez néanmoins aider votre homme à surmonter cette phase en l’encourageant à suivre la même hygiène de vie que la vôtre.

Montrez-vous compréhensive et permettez à votre partenaire de participer au maximum à cette belle aventure de 9 mois que vous vivez à travers : les cours de préparation à l’accouchement, aux visites prénatales, les démarches administratives, à l’aménagement de la chambre de bébé, les faire-part… Montrez-vous aussi généreuse en partageant vos délicieux pots de glace ou votre bol de fraises !

Crédit photo : Pixabay

Date de publication : 22 février 2016